RECIC A PARTICIPE DANS UN ATELIER DE FORMATION DES FORMATEURS SUR LA POLITIQUE ET UTILISATION DE LA PLATEFORME FACEBOOK ; COMMUNIQUER DE MANIÉRÉ EFFICACE ET SÉCURISE SUR FACEBOOK ET WHATSSAP

Share This
Tags

Il s’est tenu du vendredi 15 au samedi 16 mars 2019 dans la salle polyvalente du centre LILOBA de Lemba un atelier de formation de formateurs sur la politique et utilisation de la plateforme Facebook ; Communiquer de manière efficace et sécurisé sur Facebook et WhatsApp organise par ANMDH et REDHAC.
La formation a connu la participation de 25 personnes provenant des différentes structures de la société civile et les journalistes dont le réseau d’éducation civique au Congo « RECIC » en sigle a été représenté par son chargé de communication monsieur Patrick MBUYI.
Cette formation a été animée par Monsieur Jean Robert ILUNGA formateur Expert de sécurité en ligne de Facebook.
Deux objectifs étaient poursuivis:

  • Les 25 participants serons capables d’utiliser la plateforme Facebook et WhatsApp de manière efficace et sécurisée comme outil de communication.
  • Développer des capacités qui leurs permettent de défendre en toute sécurité leurs espace civique.
    CONTEXTE
    En effet, les réseaux et la plateforme telle que Facebook constitue des outils d’engagement Civique extrêmement puissants et attractifs en ceci qu’ils contribuent à la promotion des libertés fondamentales (Expression, Réunion, Opinion, Manifestation, etc.) et sont une arme redoutable utilisée par les défenseurs des Droits Humains dans leur travail de promotion et de protection des Droits Humains et la consolidation des institutions démocratiques.
    Aussi, internet et les réseaux offrent de nombreuses opportunités économiques, sociales et politiques. Une plateforme telle que Facebook compte aujourd’hui plus de 130 millions d’utilisateurs en Afrique sub-saharienne et contribue à rendre l’information accessible à un très large public, de manière rapide et efficace, même si malgré ces avantager incontestés, internet et les réseaux sociaux présentent de nombreux risque pour les activistes tels que la surveillance en ligne, les piratages de données, les actes de cybercriminalité, les Fake news, atteintes aux vies privées, la propagation des propos haineux…
    C’est dans ce cadre que REDHAC a organisé cette atelier pour outiller les différentes organisations de la société civile et les médias à s’imprégner l’importance du recourt à cet outil.

About the Author

Copyright © 2016. RECIC ASBL. All rights reserved. Produit par Agence Tekaplus