Home Info partenaires Processus électoral : Des experts de la société civile proposent la révision des lois électorales.

Processus électoral : Des experts de la société civile proposent la révision des lois électorales.

Des experts électoraux des organisations de la société civile ont demandé à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), de « réduire et compresser avec efficience et rationalité les délais des activités électorales ». Parmi ces organisations figurent Agir pour les Elections Transparentes et Apaisées (AETA), et le Réseau d’éducation civique au Congo (RECIC).

C’était lors d’une conférence de presse le jeudi 10 février 2022 à Kinshasa.

« Il est demandé au parlement de la relancer la proposition de la loi dénommée ‘’Lokondo’’ et d’autres initiatives des lois, dès le début de la session de mars 2022. De lever les grandes options des sessions de mars pour l’organisation à un ou à deux tours de l’élection du Président de la République, des scrutins directs ou indirects ou l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs et la prise en compte des congolais vivant à l’étranger », a expliqué, Jérôme Bonso, secrétaire permanent de AETA.

Il a recommandé également au Chef de l’Etat de matérialiser sa volonté d’organiser des élections crédibles.

« Les experts électoraux RECIC-AETA demandent au Président de la République de matérialiser sa volonté politique d’organiser les élections crédibles, transparentes et apaisées, dans le délai constitutionnel. Nous invitons le Président de la République de poser des actes concrets. Au gouvernement, les experts de RECIC-AETA recommande de reconnaitre et de respecter l’autonomie financière de la Commission électorale nationale indépendante », a renchérit le secrétaire permanent de AETA.

RadioOkapi.net

Check Also

Séance de validation dans le cadre du projet PRISME

Il s’est tenu à Kinshasa au bâtiment de l’inspection provinciale de la Police (ISC-KINSHAS…